Mentions légales

En vertu de l’article 6 de la loi n° 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l’économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site www.salonmotonice.com l’identité des différents intervenants dans le cadre de sa réalisation et de son suivi :

Responsable publication : CNPA
Réalisation et gestion de l’information du site : FG Consulting
Stratégie social media : Flora Desbrosses
Coordination de l’événement : Bruno Pellegrini
Communication publicitaire : Pole Company
Hébergeur Web : OVH

Marques
Les marques et logos figurant sur le site sont déposés. Toute reproduction totale ou partielle de ces marques et logos sans autorisation expresse par leurs propriétaires respectifs est prohibée.

Liens hypertextes
Les liens hypertextes, mis en place dans le cadre du présent site Web en direction d’autres ressources présentes sur le réseau Internet, ne sauraient engager la responsabilité du site www.salonmotonice.com.

Cookie(s)
La navigation sur le site www.salonmotonice.com est susceptible de provoquer l’installation de cookie(s) sur l’ordinateur de l’utilisateur. Un cookie est un fichier de petite taille, qui ne permet pas l’identification de l’utilisateur, mais qui enregistre des informations relatives à la navigation d’un ordinateur sur un site. Les données ainsi obtenues visent à faciliter la navigation ultérieure sur le site, et ont également vocation à permettre diverses mesures de fréquentation.

Copyright
Textes et photos non contractuels, pouvant subir de légères variations. Toutes les images présentes sur ce site sont des images protégées par copyright. La reproduction et exploitation de ces images sont strictement interdites sans accord écrit au préalable.

Loi informatique et libertés
Les utilisateurs du site www.salonmotonice.com sont tenus de respecter les dispositions de la loi informatique, fichiers et libertés, dont la violation est passible de sanctions pénales. Ils doivent notamment s’abstenir, s’agissant des informations nominatives auxquelles ils accèdent, de toute collecte, de toute utilisation détournée, et d’une manière générale, de tout acte susceptible de porter atteinte à la vie privée ou à la réputation des personnes. Les contrevenants s’exposent à des sanctions pénales conformément aux dispositions de la section V du nouveau code pénal intitulé « Des atteintes aux droits des personnes résultant des fichiers ou des traitements informatiques » et du chapitre III intitulé « Des atteintes aux systèmes de traitement automatisé des données ».